[Veille] La stratégie social média de Culturespaces

A la tête des projets web et nouveaux médias chez Culturespaces, Julia Da Costa élabore la stratégie réseaux sociaux de ses douze sites culturels.

Immersion au pays des likes.

julia

Publicités

[Veille] Un musée de science… à quoi ça sert ?

La médiation scientifique peut-elle contribuer à la promotion de la paix ? Telle a été la question posée le groupe Traces, en collaboration avec l’association Graines de paix lors d’une journée dédiée au thème de la science médiatrice de paix, en préambule à la Journée mondiale de la science au service de la paix qui se célèbre le 10 novembre.

lrqa80gclcspyqtfqgakqdl72ejkfbmt4t8yenimkbvvk0ktmf0xjctabnaljim9

Mon cher Watson a rencontré Delphine Pinasa, directrice du CNCS

C’est au cœur de l’Auvergne, à Moulins, que vous pourrez admirer la très belle collection de costumes de scène du CNCS. Ce patrimoine pas comme les autres nous transporte dans le monde magique de l’opéra, du ballet, du théâtre avec une muséographie recherchée, à l’ambiance tamisée et hors du temps.

Dès le 15 octobre 2016, vous pourrez vous plonger dans la chanson française grâce à l’exposition temporaire « Déshabillez-moi ! Les costumes de la pop et de la chanson » qui clôturera cette année anniversaire. On recommande !
Mon cher Watson a enquêté pour en savoir plus sur ce musée qui fête ses 10 ans cette année. Nous avons rencontré la directrice, Delphine Pinasa, qui a suivi le projet de création du CNCS depuis ses débuts en 1995. En 20 ans, le costume est devenu un objet du patrimoine à part entière, qu’elle s’empresse de conserver, étudier et valoriser auprès du grand public.

Lire l’article complet ici.

delphine-pinasa-copyright-cncs-pascal-francois

costumes-du-cncs-mis-en-scene-dans-l-escalier-principal

Mon cher Watson a rencontré les fondateurs de Covoiture-art

Nous l’avons déjà dit ici, mais on ne le répétera jamais assez : la culture peut être une source de business. Mon cher Watson aime les partages d’expériences de ces entrepreneurs malins, débrouillards et qui partagent nos valeurs. Nous avons donc posé nos questions aux deux fondateurs de Covoiture-Art.com : Thibault Denis du Péage et Adalaïs Choy. Comment partager une visite culturelle, en rencontrant des personnes ET en faisant des économies ? Grâce au covoiturage culturelle. Une idée lumineuse !

Lire l’article complet ici.

adalais-thibault-3-julien-gilbert-photographie

Mon cher Watson a rencontré Richard Dreesens, directeur d’Etape 01

Où communiquer ? Comment communiquer ? Ce sont des questions que se posent beaucoup d’institutions culturelles, d’artistes, etc… Avec Internet et la montée en puissance des réseaux sociaux, les codes de la communication et du marketing ont été rebattus.

Richard Dreesens, fondateur de la société Etape 01, a bien compris le besoin de ces institutions de comprendre les règles du jeu de la communication sur le web.

Il y a trois ans, une partie de Mon cher Watson a été formée aux règles et enjeux du Community Management par Richard. Nous travaillons encore régulièrement avec lui et nous avons souhaité lui laissé la parole pour parler du webmarketing et de ses solutions pour aider les institutions culturelles à se démarquer grâce à leur communication en ligne.

Lire l’article complet ici.

miniature-rd

Mon cher Watson a rencontré Chrystelle Laurent-Rogowski, administratrice du château d’Azay-le-Rideau

L’un des châteaux les plus emblématiques de la Vallée de la Loire grâce à ses façades somptueuses se reflétant dans un bras de l’Indre, Azay-le-Rideau est ouvert au public depuis plus d’un siècle.

La gestion d’un monument historique doit jongler entre préservation et entretien du bâti et ouverture au public pour lui en faire découvrir toutes les facettes. Entre campagne de rénovation d’envergure et aléas climatiques, le château accueille environ 300 000 visiteurs par an.

Pour mieux comprendre tout cela, Mon cher Watson a rencontré Chrystelle Laurent-Rogowski, administratrice du château.

Lire l’article complet ici.

p1070918

Mon cher Watson a rencontré Henri Carvallo, propriétaire du château de Villandry

Après Azay-le-Rideau, Mon cher Watson a voulu s’intéresser cette semaine à un autre château emblématique du Val de Loire. Son potager Renaissance, sans cesse renouvelé au fil des années et des saisons, est probablement l’un des plus connus de la région. Le château de Villandry a la particularité d’être un château privé, ouvert au public, et appartenant à la même famille depuis plus d’un siècle. Joachim et Ann Carvallo rachètent le site en 1906 et se consacrent à sa restauration pour redonner au château et aux jardins leur inspiration Renaissance. Aujourd’hui, Henri Carvallo, propriétaire du château depuis vingt ans, continue de valoriser ce patrimoine exceptionnel.

Article complet à lire ici !

henri-carvallo-2

dsc_4380