Rencontre avec Damien Rose, dirigeant chez Entre les lignes

Aujourd’hui, j’ai rencontré Damien Rose. J’avais travaillé de nombreuses fois avec lui et ses collaborateurs de la société Entre les lignes pour la réalisation de bilans presse lorsque j’étais en agence. Depuis janvier 2016, il a fait évoluer son entreprise en l’associant avec Data Observer. L’occasion de parler des bilans et analyses des campagnes de relations presse.

damien_rose2– Bonjour Damien, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ?

Assez « standard » : bac, BTS de commerce, ESC Saint-Etienne. Ensuite, un CDD de 11 mois dans un back office d’une banque d’affaires parisienne puis conseiller clientèlre chez Dow-Jones Telerate. En juillet 1998, j’ai rejoint la société Presse+ (veille média, revues de presse et analyse) en tant que commercial, et c’est là que j’ai découvert le monde de la communication, des médias et des agences. En 2000, j’étais en charge du développement international de la société puis en 2004, j’ai pris en charge toute la division commerciale. Fin 2005, avec deux associés (ex Presse+ qui était en rachat par Kantar), nous avons créé Entre les lignes, société spécialisée dans l’analyse de contenu et plus spécifiquement, l’analyse des retombées médias. En janvier 2016, j’ai fusionné les activités d’Entre les lignes avec celles de la société Data Observer, spécialisée dans la veille digitale et l’analyse web.

– Quelles sont les missions d’Entre les lignes ?

Mes associés et moi étions forts d’une expérience de 7 à 10 ans chacun chez Presse+ en développement commercial (et entre autres en développement de l’activité analyse média qui est passé de 8 personnes en France en 1998 à plus de 50 personnes en 2005, à Paris, Madrid, Shanghai, Frankfurt et New York) et en analyse de presse. Nous avons donc voulu continuer d’apporter des prestations sur mesure à nos anciens clients et aux nouveaux à venir.

Nous avons donc recréé une activité d’analyse de contenu et médias capable de répondre aux besoins précis des clients. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise demande. Notre crédo est de répondre au besoin précis ou de faire en sorte que notre prestation donne au client les informations dont il a besoin.

Nous nous sommes spécialisés dans l’analyse des retombées média (tous média, tous sujets, toutes langues). Nous avons développé fortement 2 pôles : luxe (parfum, beauté, vins & spiritueux, mode, horlogerie-joaillerie) et banque/finance/assurance. Bien entendu, nous travaillons aussi sur tous les autres secteurs d’activité. Nous réalisons aussi bien des baromètres (analyse des retombées média d’une société ou sur une seule thématique) que des observatoires (étude comparative de la visibilité médiatique de plusieurs sociétés concurrentes sur un même secteur). Nous avons beaucoup développé cette expertise et réalisons aujourd’hui plusieurs types d’observatoires (assurance, banque privée, asset management, mode, beauté, champagne, whisky, rhum,…)

Parallèlement, nous avons une petite activité d’études quantitative et qualitative, d’enquête de lectorat, d’administration de questionnaires. Cette activité est plus tournée vers la communication interne.

Logo ELL HD

– En quoi les bilans presse sont-ils importants pour faire de bonnes campagnes RP ?

Un bilan d’étude média est un outil de travail. Il permet au service de presse / communication de comprendre ce qui a fonctionné (ou pas) dans une campagne de communication ou média. Cela permet de pointer très précisément si les moyens et les outils mis en place ont atteints leur cible. C’est aussi une aide précieuse pour valoriser le travail réalisé par le département média/comme auprès de la hiérarchie et des autres services dans l’entreprise. Une étude média permet aussi de mieux comprendre quelles sont les valeurs / images de la société mises en avant par les médias. Ce sont ces valeurs qui créent l’ADN de la société vis-à-vis du monde extérieur. Il est primordial que ces valeurs soient en cohérence avec le discours interne de l’entreprise et surtout elles doivent être en adéquation avec les objectifs fixés.

Forts de tous ces retours, l’annonceur (ou son agence) peut alors adapter, modifier ou confirmer la stratégie de communication mise en place. L’analyse permet d’identifier des bests practices et de repérer les éventuels territoires d’expression sur lesquels la société aurait toute la légitimité pour s’installer. Cette prestation donne aussi des indications factuelles sur la position et la visibilité de la société par rapport à certains de ses concurrents dans les médias. Ainsi, on se replace au sein de son environnement concurrentiel et il est beaucoup plus facile de déterminer si son positionnement est en ligne avec ses objectifs ou s’il y a des changements à opérer afin de se démarrer par rapport à ce que font les autres acteurs du secteur.

logo-DATAOBSERVER-RVB

– Depuis janvier 2016, vous vous êtes rapproché de la société Data Observer. Pouvez-nous expliquer la valeur ajoutée de cette association pour Entre les lignes et vos clients RP ?

Data Observer est une « pépite » de la veille digitale et de l’analyse web et des réseaux sociaux. J’ai été amené à travailler avec eux en 2011 et 2012 pour des clients communs et tout c’était très bien passé. Ce rapprochement est totalement novateur car il place l’humain au cœur de la société. Malgré notre forte technologie et la technicité de nos outils de veille, l’homme est la clé de voûte de notre organisation : toutes nos prestations sont validées par des consultantes ou des chargés d’études. Le sur mesure est notre positionnement : nous ne livrons pas de produits, de prestations ou d’outils « standard », mais adaptons notre production aux besoins réels. Nous accompagnons les clients tout au long de notre collaboration.

Au-delà de ce positionnement sur-mesure, ce qui nous a poussé à nous rapprocher est le fait qu’Entre les lignes, qui manquait de « technologie » (malgré notre outils de production, beaucoup de choses étaient encore faites à la main), allait pouvoir profiter de la cellule de R&D de Data Observer. De son côté, Data Observer bénéficie des compétences d’Entre les lignes en connaissance des médias et en analyse de contenu.

Merci Damien d’avoir répondu à mes questions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s