[La vie des clients] L’exposition à Gare de Lyon dévoilée par Le Point.fr

Le Point.fr a rencontré Amélie de Ronseray, directrice du développement chez Artips, qui a dévoilé pour quelques uns des secrets de la Gare de Lyon.

Façade, tête de lions, tour de l’horloge, restaurant le train bleu, salle des fresques, ce reportage de Pauline Tissot nous présente quelques uns des secrets de cette exposition, gratuite et accessible à tous. Organisée en collaboration entre Gare & Connexion et Artips, cette exposition célèbre jusqu’à début mai l’anniversaire de la ligne de train entre Paris et Barcelone. En plus de la Gare de Lyon, les anecdotes vous feront découvrir les lieux mythiques de la ville espagnole.

Un avant-goût dans cet article en suivant ce lien.

Dessin sans titre-2

Publicités

[La vie des clients] La newsletter Artips recommandée par Le Nouvel Obs

Dans son très bel article sur le renouveau des newsletters, Amandine Schmitt décryptent les nouvelles tendances concernant ce mode de communication.

La newsletter, ce n’est pas un nouvel outil de communication, mais devant l’effervescence des sites d’informations, des réseaux sociaux, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver. La peur de rater une information importante devient permanente et souvent source de stress. C’est dans ce contexte que renaissent les newsletters. Elles sont plus personnalisées, souvent courtes et récapitulatives. Elles permettent à leurs abonnés d’avoir un panorama des informations du jour, de la semaine, sous un angle qu’ils ont choisi, accessible simplement et qu’ils peuvent lire quand ils le veulent/peuvent, souvent dans les transports en commun en rentrant du travail, sur leur smartphone.

Amandine Schmitt en profite pour nous faire une sélection des 10 meilleures newsletters, celles auxquelle il faut s’abonner. Elle place Artips en 6ème position.

Trois fois par semaine, Artips livre une anecdote sur une oeuvre d’art, à découvrir en une minute seulement. Où l’on apprend par exemple que Jean-Michel Basquiat a été renversé par une voiture dans son enfance, qu’un faussaire a réussi à vendre des faux tableaux aux nazis ou qu’un modèle de Paul Gauguin a détesté son portrait. Passionnant.  

[La vie des clients] Artips expliqué en détail dans Match +

Voici des extraits d’une interview de Coline Debayle, co-fondatrice avec Jean Perret d’Artips, pour l’émission Match + présentée par Philippe Legrand

J’ai toujours aimé l’art et faire des musées à titre personnel. […] Je suis rentrée dans la vie active et je me suis dit qu’il y avait un vrai problème. Quand j’étais étudiante, j’avais le temps de lire, de faire des expos […] et puis en rentrant dans la vie active ce n’est plus possible, on n’a plus le temps ; soit on a une vie de famille, soit on travaille énormément. […] Avec mon associé, Jean Perret, qui avait la même frustration, on s’est demandé comment remettre cette dose d’art dans notre quotidien. C’est comme cela qu’on a crée Artips.

L’idée est simple : on envoie 3 fois par semaine une anecdote décalée et mémorable. […] C’est gratuit et c’est l’engagement de recevoir un petit rayon de soleil qui va durer une minute à lire. C’est faire redécouvrir par les petits secrets, les petites histoires très fortes et très incarnées, toute la richesse de l’Histoire de l’Art.

[…]

On essaye de raconter des anecdotes. On prend un petit morceau de la vie de l’artiste […] un détail secret, un morceau du tableau qui a disparu, qui a été découpé, et on le met en avant.

[…]

La newsletter s’insère sur votre smartphone quand vous allez travailler le matin, sur votre tablette le soir en famille pour raconter à vos enfants la petite histoire et forger leur culture générale. Le livre, c’est un autre moment, c’est un moment privilégié. C’est un bel objet qu’on peut garder dans sa bibliothèque. Et c’est un moment ou on prend le temps, on se pose quelque minutes pour apprécier. C’est un moment de détente pour être au calme avec soi-même. Alors que la newsletter Artips s’insère dans la vie quotidienne, […] le livre c’est un prendre le temps d’apprécier les détails.

[…]

Vous pouvez écouter l’interview en entier ici !