Rencontre avec Alix Beaurepaire, chargée de projets culturels

Aujourd’hui, je donne la parole à Alix Beaurepaire, jeune étudiante en médiation, expertise et valorisation culturelle. Elle nous parle de ses expériences professionnelles.

Photo Alix Beaurepaire– Bonjour Alix, pouvez-vous nous présenter votre parcours, ainsi que votre projet professionnel ?

Après une classe prépa Hypokhâgne, j’ai obtenu ma licence d’Histoire avec une spécialité Patrimoine. Je me suis ensuite orientée vers un master en médiation culturelle. Mon option en sociologie des publics de la culture ainsi que l’intervention de professionnels du monde de la culture m’ont permis d’appréhender tous les enjeux de la gestion de projets culturels.

Dans le cadre de ce master professionnel, j’ai pu travailler au château des ducs de Bretagne en tant que chargée d’étude des publics, et au château de Versailles comme assistante de médiation culturelle.

Je souhaiterais ensuite continuer à travailler dans des musées, ou sur des projets en lien avec la culture et le numérique.

– Pouvez-vous nous parler des études de publics ?

Dans le cadre de mon stage au château des ducs de Bretagne à Nantes, nous avons mis en place une étude des publics autour de l’exposition « En Guerres 1914-1918 / 1939-1945, Nantes – Saint-Nazaire« .

Le château allait rouvrir six salles d’histoire contemporaine, centrées autour des deux guerres mondiales, et voulait savoir quels objets de l’exposition il était judicieux de replacer. Tout l’enjeu de cette étude était donc de percevoir l’impact des objets présentés auprès des visiteurs. Avec mes deux collègues, nous avons réalisé 52 entretiens dans l’exposition.

L’analyse a montré qu’à travers la muséographie et la scénographie de l’exposition, les visiteurs étaient renvoyés à leur propre vécu personnel et familial. L’expérience de visite avait rejoint leur expérience personnelle, et leur avait permis de s’approprier l’exposition. Grâce à ces témoignages et aux photos que nous avons prises, la commissaire de l’exposition a pu savoir quels objets étaient percutants et également adapter la scénographie pour les futures salles du musée. Ce travail de terrain et le contact direct avec les visiteurs a été une expérience très enrichissante.

– Vous travaillez actuellement chez Orange, sur des sujets touchants la culture. Comment une entreprise peut-elle s’investir dans la culture ? Quel est l’apport du monde de l’entreprise dans le secteur culturel ?

Je pense qu’une entreprise peut s’investir dans la culture grâce au numérique, et apporter une expertise technique aux institutions culturelles.

Orange souhaite ainsi démocratiser la culture par le numérique, rendre accessible à tous des contenus culturels grâce aux dernières avancées technologiques. Cela leur permet de valoriser le travail de la R&D (recherche et développement).

J’ai travaillé notamment sur des MOOCs (Massive Open Online Course), des cours gratuits en ligne et ouverts à tous, qui sont distribués sur la plateforme de e-learning d’Orange, Solerni. L’entreprise apporte ainsi ses savoir-faire et compétences techniques, en termes d’ergonomie et de navigation.

logo_artips_BL

– Être rédacteur chez Artips, cela vous apporte quoi ? Comment trouvez-vous vos sujets ?

Rédiger des anecdotes pour Artips, cela me permet de revisiter les œuvres d’art que je connais et m’apprends à regarder les tableaux autrement, dans l’optique de raconter ensuite une histoire à des lecteurs.

Grâce à Artips, je redécouvre également le plaisir de transmettre ma passion pour l’art et le patrimoine. J’ai été guide dans une abbaye et à la cathédrale de Florence, et je peux maintenant poursuivre ce plaisir en racontant des anecdotes à plus de 250.000 lecteurs !

Je trouve mes sujets en fonction de mes expériences. J’ai ainsi rédigé une anecdote sur la construction de la cathédrale de Florence, et une autre sur le bassin de Latone à Versailles, dont l’inspiration m’est venue pendant que je travaillais là-bas. J’ai également plein d’autres idées en tête, qui me viennent au fur et à mesure des expositions que je visite, mais il faut que je trouve le temps de les rédiger.

Merci Alix d’avoir répondu à mes questions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s